Projet de loi de finance 2018 ... Comment ça se déroule ?

21 novembre 2017

L'Assemblée national a voté hier, mardi 21 novembre, le premier budget proposé sous la présidence d'Emmanuel Macron. 1 exercice politique difficile qui concerne surtout le milieu fiscal. Ces réformes dont on parle depuis longtemps visent à faire revenir le pays au niveau européen des 3% de déficit public. 

 

Le projet de loi de finance 2018 a été validé hier par l'Assemblée, avec 356 voix pour, 175 voix contre et 27 voix d'abstentions. A présent, le texte doit être examiné par le Sénat. Un parcours facile à première vu, mais si je vous fais 1 rappel rapide des majorités à l'Assemblée et au Sénat vous allez vite comprendre la difficulté de l'exercice ... 
A l'Assemblée, la majorité est présidentielle, ce qui n'a donc pas posé de problème pour la validation de ce projet de loi de finance. Pour ce qui est du Sénat, la majorité est Républicaine. On peut donc s'attendre à des modifications ... ce qui entraînera automatiquement un second passage devant l'Assemblée. Après cela, une adoption définitive devrait être prononcée avant les fêtes de fin d'année ... 2017. 

 

Un projet de loi de finance c'est quoi ? 

C'est ce qui détermine le budget d'un pays pour une année civile.

 



 

Pour en savoir plus sur la taxe d'habitation ► Taxe d'habitation : Qui va être exonéré ? 



Pour tenir les engagements européens, le gouvernement d'Emmanuel Macron souhaite faire 15 milliards d'économies. Pour cela, ils comptent faire des économies dans le secteur de l'Etat et de la Sécurité sociale. Ils comptent aussi mettre en place un "contrat" avec les 319 plus grosses collectivités locales. 
Le budget annonce aussi une baisse des effectifs de 354 postes pour l'Etat et 1276 pour ses opérateurs. En plus de tout ceci, les députés ont rétabli le jour de carence dans la fonction publique en cas d'arrêt maladie. 

 

A ce jour, nous connaissons la position de l'Assemblée nationale et nous attendons maintenant que le Sénat vote, pour ou contre. Le texte de loi sera en lecture au Sénat jeudi 23 Novembre 2017.