La fin du téléphone fixe ?

15 novembre 2018

Après le minitel, les cabines téléphoniques … la commercialisation des lignes de téléphone fixes traditionnelles vont être stopper.

Les lignes téléphonique fixe vont-elles être coupées ce jeudi 15 novembre ?

Pas de panique, l’opérateur stoppe uniquement la commercialisation des lignes réseau téléphonique commuté (RTC). Par contre si vous avez envisagé de faire installer une ligne T chez vous, et bien malheureusement vous vous y prenez trop tard ! Pour ceux qui ont déjà cette ligne, votre téléphone fixe continuera de fonctionner après ce jeudi. C’est seulement en 2023 que l’opérateur orange a prévu de progressivement retirer le service RTC jusqu’à sa disparition totale vers 2028. Pas d’inquiétude votre ligne téléphonique sera basculé sur un réseau Internet Protocol (IP). De nombreux foyers le possèdent déjà : le téléphone relié à une box internet.

Orange a lancé une expérimentation en Bretagne. Depuis février, les clients de plusieurs communes doivent se passer du réseau traditionnel. Ce test a été un véritable succès.

Quelles sont les régions concernées ?

La Haute – Garonne, le Morbihan, la Vandée, la Seine – et – Marne, la Charente – Maritime, le Nord et la Hautes – Loire.

Si mon domicile possède déjà une ligne T, pourrais-je souscrire à un abonnement téléphonique comprenant la téléphonie fixe sans internet ?

Tant que les lignes RTC n’aura pas totalement disparu, vous pourrez souscrire à un abonnement uniquement téléphonique. Lors de l’abonnement, orange vous fournira un petit boitier à placer entre la prise T et le téléphone, ce qui permettra au signal RTC à passer en signal IP. Même pas besoin de changer de téléphone !

Pourquoi imposer ce changement aux abonnés ?

Les raisons pour lesquelles Orange impose ce changement est que chaque année une perte de 10% de ses abonnés de la téléphonie fixe a été constaté. Le réseau devient obsolète et les équipements deviennent très difficile à trouver.

Pour les professionnels ?

L’opération risque d’être un peu plus difficile pour les professionnels. En effet une grande partie des terminaux de paiement par cartes fonctionnent encore via le vieux réseau téléphonique. Toute l’infrastructure est à remettre à jour. Il en va de même pour les systèmes de surveillance des ascenseurs, les réseaux de télésurveillance, les fax … La liste des concernés est encore longue.