Frais de repas déductibles : quel montant pour 2018 ?

22 février 2018

Les titulaires de bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les titulaires de bénéfices non-commerciaux (BNC), peuvent déduire les frais supplémentaires de leur repas, de leur résultat. Pour cela, il faut évidemment qu’ils soient trop éloignés de leur domicile. 


Pour faire simple, ces frais correspondent au surplus d’un repas à domicile, dont le montant est évalué à 4.80€. C’est l’administration fiscale qui décide du montant. Pour cette année 2018, il est de 4.80€ TTC. 
Mais attention, il existe aussi un montant limite de la dépense. Toujours selon l’administration, votre repas ne doit pas dépasser 18.60€ TTC, pour l’année 2018. 

Donc si pendant votre pause repas, vous décidez de manger à l’extérieur, le montant déduit par repas ne doit pas dépasser 13.80€ TTC (soit 18.60€ – 4.80€). 
Évidemment, si une occasion exceptionnelle est justifiée, cela peut changer. 


 

Important : pour être déductibles, les frais supplémentaires de repas doivent être justifiés. Il faut aussi que l’éloignement entre le lieu de travail et le domicile réponde à un certains nombres de critères, et que ce ne soit pas seulement la volonté de l’entrepreneur.