Des outils pour les auto-entrepreneurs

05 mars 2019

Le statut auto-entrepreneur possède des démarches extrêmement simplifiées permettant à de nombreuses personnes de pouvoir être leur propre patron. Cette apparente simplicité demande tout de même une bonne organisation et une bonne connaissance du contexte légal qui régit ce statut. Heureusement, il existe des outils pour aider les auto-entrepreneurs dans leur gestion quotidienne.
 

Le stockage et la gestion des documents administratifs

 
Le statut auto-entrepreneur demande une bonne gestion des documents administratifs comme les devis, factures, les déclarations fiscales, entre autres.
Il existe des logiciels comme SOLEGIS ou AWAYERP qui sont dédiés aux personnes évoluant dans le secteur des services à la personne.
Vous pouvez aussi utiliser Google Docs, Dropbox accessible gratuitement.
Vous pouvez aussi optimiser l’utilisation des Clouds pour le stockage de ces derniers, attention à bien veiller à ce qu’ils soient sécurisés.
 
 

Les aides pour l’organisation au quotidien 

 
De part, les nombreuses tâches qu’un(e) aide à domicile peut effectuer et du fait qu’il/elle possèdera plusieurs employeurs, il est nécessaire d’organiser son temps. Pour cela, il existe de nombreuses applications sur le web et logiciels pour gérer ce temps.
Pour la prise de rendez-vous de vos clients, vous pouvez l’externaliser via des plateformes comme DOODLE ou encore des calendriers en ligne comme celui d’Outlook.
Il existe de nombreux logiciels sur le Net, la plupart du temps payant mais offrant des essais gratuits, qui vous permettront d’organiser vos journées de la façon la plus optimale.   
 

Le développement de la communication 

Même si les auto-entrepreneurs dans le secteur des services à la personne ne vendent pas de matériels mais prodiguent des prestations, il est tout de même important de pouvoir communiquer avec ses clients.
L’ouverture d’un site Internet ou d’un blog qui peut être hébergé sur Wordpress, par exemple, ou bien d’une page sur un réseau social ( Twitter, Facebook, Instagram) permets de contribuer à l’image de la personne, valoriser le travail réalisé et faciliter les contacts afin se faire connaître.
Il ne faut pas hésiter non plus à analyser la satisfaction des clients, le logiciel TYPEFORM vous permets de créer des enquêtes avec des designs originaux. 
  

Outils pour la fiscalité et l’administratif

Bien qu’il n’y ait pas de TVA , il est cependant important de connaître les lois qui régissent ce régime.
S’inscrire à des newsletters sur le sujet permets de se tenir à jour. La première source à laquelle il faut se référer est le site du gouvernement : il contient des onglets sur les CESUs, la fiscalité, les agréments.
Il existe aussi des simulateurs d’impôts et de charges sociales sur le site du gouvernement https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R21853 et sites d’informations très complets comme celui de la Banque Publique d’Investissement : https://bpifrance-creation.fr/node/1045096.
 
Si vous souhaitez ne jamais vous trompez ou ne pas avoir à passer de temps sur ces formalités, vous pouvez déléguer ce travail à un cabinet d’expert-comptable.
 

Les assurances et mutuelles

 
Les aléas de la vie ne préviennent pas, c’est pour cela qu’il faut penser à s’assurer pour les dommages que vous pourrez causer au tiers ou à vous-même.
En tant qu’auto-entrepreneur, vous cotisez à la SSI (qui remplace le RSI depuis 2018) mais les couvertures basiques offertes par ces régimes ne suffisent pas à pallier à une perte de revenus ou un accident du travail.
 
Vous pourrez trouver de nombreux comparateurs d’assurances en fonction de vos activités et de vos besoins.